Les toits en fibrociment ont été depuis fort longtemps, l’un des matériaux les plus sollicités dans la construction. Il s’agit en fait des plaques ondulées dont l’assemblage se fait directement sur le chantier. Toutefois, l’usage des toits fibrociments avec amiante a été prohibé et ceux des toits existants doivent être remplacés par les matériaux plus récents.

danger amiante


Toit en amiante, est-ce dangereux ?


Les toitures fibrociments en amiante présentent un risque sanitaire important. Longtemps considérés comme un matériau de prédilection, les toits en amiante ont été diagnostiqués comme étant néfastes pour la santé. La manipulation de ces toits se fait par des spécialistes et avec beaucoup de soins afin de limiter le risque d’inhalation de l’amiante.

 

Les principaux risques sanitaires de l’amiante sont :

 

puce2 orangeLes cancers du poumon ;

 

puce2 orangeLes fibroses ;

 

puce2 orangeLa plèvre ou mésothéliome.


La substance en cause de ces pathologies est la fibre d’amiante. Lorsque cette fibre est inhalée, elle se loge dans les alvéoles pulmonaires et devient très difficile à évacuer par l’organisme. Les toits fibrociments à base d’amiante sont de plus en plus remplacés au profit de nouveaux matériaux plus propres dépourvu de fibre d’amiante.

Le remplacement des toits fibrociment en fibre d’amiante nécessite l’intervention d’un spécialiste comme foremansteel par exemple. Le professionnel effectuera un travail à deux niveaux : le diagnostic à l’amiante et la rénovation ou le désamiantage de la toiture.

 

 


Reconnaître un toit en amiante.


Identifier un toit en amiante est une tâche exclusivement réservée aux professionnels afin de limiter les dégâts et les expositions. Ces derniers disposent de toute l’expertise requise pour ce type d’opération. Reconnaître un toit en amiante exige l’utilisation de plusieurs équipements de protection ainsi que des analyses.

 


Reconnaître ardoise amiante.

tuile amiante


puce2 orangeDétecter de l’amiante à l’œil nu est très difficile. Toutefois, il existe des moyens plus simples et pratiques de la reconnaître. Il s’agit notamment de :

 

puce2 orangeLa date de la pose de l’ardoise ou du matériau ;

 

puce2 orangeL’absence de la norme NT ;

 

puce2 orangeL’analyse microscopique via le microscope électronique à transmission (MET).

 

Ces trois techniques permettent de reconnaître facilement une ardoise amiante.

 


Reconnaître amiante fibrociment.

toit fibrociment


On retrouve l’amiante fibrociment dans les toits, les plaques de toitures et les conduites. Pour la reconnaître, vous devez aussi utiliser les mêmes procédés d’analyses suscitées. Toutefois, en lieu et place du microscope MET, vous pouvez opter pour un microscope optique à lumière polarisée (MOLP) le plus indiqué pour l’analyse des matériaux fibreux.

Le prélèvement de l’échantillon se fait par un professionnel qui le déposera dans un laboratoire pour analyse. La rénovation d’une toiture en fibrociment vous permet de limiter tout risque d’inhalation de la poussière ou des particules d’amiante. Cette opération de rénovation est l’œuvre d’un professionnel qui saura prendre toutes les mesures requises.

Identifier précisément une ardoise d’amiante ou un fibrociment en amiante est une opération assez délicate. Toutefois, si vous connaissez l'année de mise en œuvre c'est beaucoup plus facile. Tous les calorifugeages, les flocages et les faux plafonds fabriqués avant les années 1997 sont généralement en amiante et constituent donc un risque de santé pour vous et votre famille.

Ailleurs sur le web.

Partager cette article.

Liens utiles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.