Quand vous pensez tronçonneuse, vous pensez directement abattage d'arbre ou découpe de bois de chauffage. Pourtant cette machine peut rendre de grands services au bricoleur. Quand vous travaillez avec de grosses sections, la tronçonneuse est d'une aide précieuse. Poutrelle en sapin, poutre en chêne, bille de chemin de fer... rien ne lui résiste.

tronconneuse

Thermique ou électrique, la tronçonneuse est un outil de coupe d'une conception relativement simple. Via un pignon, le moteur entraîne à grande vitesse une chaîne, composée de maillons coupants, autour d'une plaque métallique, appelée guide. A ces équipements de base s'ajoutent des dispositifs de sûreté et des systèmes qui augmentent la maniabilité.

 

Comment choisir votre tronçonneuse ? 

 

 

 


Quels modèles de guides chaines pour tronçonneuses. sont les plus adaptés ? Est-ce mieux une Tronçonneuse électrique ou thermique ? Le graissage automatique est-il plus performant que le graissage manuel ? Autant de questions que vous vous posez.

 

Votre tronçonneuse en détail.

 

La sécurité.

Matériel efficace, mais souvent redouté, la tronçonneuse devient dangereuse si elle est mal utilisée ou pas assez entretenue. Cette machine comporte un minimum de systèmes obligatoires de sécurité. N'hésitez pas à les essayer avant d'acheter pour en vérifier la souplesse d'utilisation.

  • La double commande de mise en marche se trouve sur la poignée arrière. Il s'agit de deux boutons ou interrupteurs qu'il faut actionner en même temps avec la main pour commander la rotation de la chaîne. C'est une sécurité qui évite tout démarrage involontaire avec le pied ou une branche, lorsque la machine est au sol. Attention! Sur les machines électriques, la double commande assure simultanément le démarrage du moteur et la rotation de la chaîne. Sur les modèles thermiques, le démarrage du moteur s'effectue avec le traditionnel lanceur à retour automatique; la double commande n'agissant que sur la rotation de la chaîne .
  • Le frein de chaîne arrête la rotation de celle-ci en une fraction de seconde. Selon les machines, il est commandé soit par le rebond brusque de la machine vers le haut, soit par l'appui de la main sur le protecteur placé devant la poignée avant.

La prise en main est une qualité essentielle pour un confort de travail optimal. Bien équilibrée, la tronçonneuse, tenue par sa poignée, le bras tendu le long du corps, doit légèrement piquer du nez.

 

Pièces importantes. 

La longueur du guide exprime la capacité de coupe d'une tronçonneuse. En sachant que l'on peut tourner autour du tronc de l'arbre ou de la bûche pour la couper complètement, un guide de 35 cm, par exemple, peut débiter des billes de bois de 70 cm de diamètre .

Une griffe d'abattage est constituée de 3 à 6 dents de 1 à 2 cm de longueur à l'arrière du guide. Elles sont soit en plastique, moulées dans le carter de la machine, et donc fixes, soit en métal, rapporté sur le carter, et donc amovibles. Dans les deux cas, cette griffe permet de prendre appui sur la branche et sert de pivot pour tronçonner de façon plus efficace. Attention! la présence d'une griffe d'abattage réduit la longueur initiale du guide et donc la capacité de coupe .

Le graissage de la chaîne est indispensable pour éviter son échauffement et sa détérioration pendant le fonctionnement. C'est le rôle de l'huile que l'on verse dans un petit réservoir, intégré dans la tronçonneuse. Manuel sur certaines machines, le graissage s'effectue en appuyant sur un bouton pendant le travail. Automatique, il se fait sans intervention de l'utilisateur, en fonction de la vitesse de rotation de la chaîne. Les meilleurs offrent en plus une possibilité de réglage du débit d'huile.

 

 

 

Electrique ou thermique.

  • 2 modes de fonctionnement, la force électrique ou thermique est choisie en fonction de vos conditions particulières d'emploi. Car à puissances égales et équipées d'une même chaîne, une tronçonneuse électrique et une tronçonneuse thermique offrent une efficacité identique .
  • La tronçonneuse thermique occasionne des vibrations qui rendent le travail moins précis et fatiguent rapidement l'utilisateur. Mais les modèles avec amortisseurs les minimisent .
  • La tronçonneuse électrique, comparée à sa cousine thermique, est plus légère, moins bruyante et démarre instantanément. Son moteur ne demande pas d'entretien. Sa puissance limitée oscille entre 1000 et 2000 W, le plus gros de la gamme se situant entre 1300 et 1600 W.

 

Inconvénients de la tronçonneuse électrique. 

Elle ne doit pas être employée sous la pluie ou dans le brouillard. Par contre, vous pouvez l'utiliser sans risque dans un local fermé puisqu'elle n'émet pas de fumées nocives.

Il est difficile de débiter plusieurs stères de bois en une seule fois, sinon il y a risque de surchauffe.

Ailleurs sur le web.

Partager cette article.

Liens utiles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.